Les vacances d’été ont commencé. N’oubliez pas votre crème solaire !

Durant l’été, il est primordial de se protéger du soleil. Pour cela, chapeaux, lunettes de soleil et crème solaire sont des accessoires indispensables. Mais savez-vous ce que contient réellement votre crème protectrice ?

La crème solaire se compose de nombreux éléments divers : une base huilée ou émulsion, des agents antioxydants (vitamine E ou vitamine C), des épaississants qui ont pour but d’augmenter la viscosité de la crème, des agents hydratants, des conservateurs qui s’opposent aux altérations d’origine chimique ou microbiologique du produit, ainsi que des filtres ultraviolets (UV) qui sont les principaux acteurs de votre crème protectrice. De ceux-là, il en existe deux types : les chimiques et les minéraux.

Mais revenons ici à la viscosité des crèmes solaires. Rien de plus désagréable sur la plage qu’une crème grasse, collante et difficile à étaler. La formulation des crèmes solaires est une science complexe. En raison de l’exigence accrue de facteurs de protection solaire supérieurs et des restrictions imposées à l’utilisation de certains filtres UV dans les cosmétiques, la technique de fabrication joue un rôle important dans la maximisation des performances des substances autorisées.

Le test de viscosité des crèmes solaires

Les laboratoires de R&D pharmaceutiques testent la viscosité des nouvelles formulations afin de quantifier les propriétés de comportement d’écoulement. La viscosité affecte les décisions de traitement pour le mélange dans la fabrication et le remplissage des récipients avec le produit de consommation, ainsi que la stabilité de la formulation pendant le transport, le stockage et l’utilisation par le consommateur.

Des instruments appelés « rhéomètres » et « viscosimètres » sont utilisés pour mesurer la viscosité des liquides pharmaceutiques et des matériaux semi-solides comme les crèmes et les pommades. Les courbes d’écoulement de la viscosité caractérisent le comportement typique des produits pharmaceutiques. Plus la vitesse de rotation du mobile augmente, plus la viscosité diminue. La R&D choisira un point de données sur cette courbe et demandera au CQ de tester cette valeur lors de la qualification des lots de production pour l’expédition.

3 étapes faciles pour réussir sa mesure de viscosité

La R&D doit prendre trois décisions pour mettre en place la méthode d’essai CQ.

  1. La première consiste à définir la plage de viscosité du matériau fabriqué. Les unités scientifiques de centipoise (cP) sont généralement utilisées pour les tests de viscosité. L’eau est le matériau de référence avec une viscosité de 1cP.
  2. Une fois la plage de viscosité déterminée, le choix du modèle d’instrument est basé sur les caractéristiques de fonctionnement nécessaires pour la mesure. La R&D définit le type de mobile (ou spindle) à utiliser et la vitesse de rotation lors de la mesure de la viscosité. En général, les mobiles sont soit de forme cylindrique, soit dotées d’un disque à la base. Les mobiles à disque sont le type le plus courant que l’on trouve dans les laboratoires de CQ.
  3. Le troisième et dernier besoin du CQ est de connaître les limites acceptables pour la mesure de la viscosité afin d’approuver le produit pour l’expédition. La R&D effectuera des tests sur plusieurs échantillons au cours du processus de validation afin d’établir des valeurs de cP minimales et maximales pour le test CQ. Lorsque la viscosité mesurée se situe entre ces deux valeurs, le produit est validé et l’expédition peut avoir lieu.

 

Viscosimètre et rhéomètre Brookfield

Brookfield est le leader mondial des mesures de viscosité depuis plus de 85 ans en fournissant une variété de viscosimètres rotatifs de laboratoire pour répondre à une grande variété d’applications. La facilité d’utilisation, la flexibilité, les performances fiables et la qualité de service ont fait des viscosimètres de laboratoire Brookfield les meilleurs du marché.

Les rhéomètres rotatifs fonctionnent essentiellement avec la même technique que les viscosimètres rotatifs. Cependant, dans certains cas, au moyen d’un accessoire, au lieu de mesurer la viscosité Brookfield relative, l’instrument pourra mesurer la viscosité absolue. De plus, il existe différents types de rhéomètres à contrainte de cisaillement particulièrement adaptés à la recherche et développement. En utilisant le logiciel Brookfield fourni, il est également possible de visualiser les courbes d’écoulement avec les propriétés rhéologiques du produit.

Vous souhaitez plus d’informations ou une démonstration de nos viscosimètres et rhéomètres Brookfield ?

Add Comment