France Scientifique propose également de nombreuses solutions novatrices pour des analyses de carbone soufre/oxygène azote hydrogène dans les métaux.
Nos analyseurs CS/ONH sont adaptés à l’analyse simultanée dans de nombreux matériaux comme l’acier, le fer, la fonte, les alliages, les métaux non-ferreux, l’aluminium, le titane, le zirconium, les minerais, les ciments, les céramiques et bien d’autres.

G4 ICARUS

Le G4 ICARUS est un analyseur Carbone et Soufre par combustion. L’analyseur de combustion G4 ICARUS série 2 avec four à induction HF et détection HighSenseTM est l’instrument idéal pour l’analyse rapide et précise du carbone (C) et du soufre (S) dans les solides.

En raison de leur impact sur les propriétés du matériau, le carbone et le soufre sont surveillés tout au long du processus de production. La nécessité d’une analyse CS rapide et fiable ne se limite pas au fer et à l’acier, mais s’applique également aux métaux ferreux et non ferreux, à leurs alliages, à la céramique, aux minerais, au ciment, au calcaire et à de nombreux autres solides inorganiques.

La conception innovante de la zone de combustion utilise une buse d’extraction de gaz pour une analyse rapide et propre.  Un système unique de nettoyage entièrement automatique assure un nettoyage simultané du filtre à poussière en ligne et de la buse d’extraction de gaz.

Les performances analytiques obtenues grâce à la combinaison des détecteurs HighSenseTM et des technologies de four ZoneProtectTM offrent la flexibilité analytique, la performance pour la recherche, tout en prolongeant son efficacité, sa robustesse, sa rapidité et sa stabilité à long terme requises dans les environnements industriels.

G4 PHOENIX

Les anomalies provoquées par l’hydrogène sont très répandues et constituent un phénomène craint. Elles se manifestent par la défaillance d’un composant sous l’influence de contrainte mécaniques – parfois même sans aucune indication visible. De ce fait, il est vital de déterminer la teneur en hydrogène de l’acier et de soudures du fait de l’éventualité d’une fragilisation, de fissurations induites ou facilités par l’hydrogène ou de fractures retardées par l’hydrogène, pour ne citer que quelques exemples d’anomalies possibles. L’obtention d’informations précises sur la teneur en hydrogène dans un matériau est vitale lors des activités de contrôle de qualité et de mise au point de nouveaux matériaux.

Le G4 PHOENIX DH fait appel à la méthode d’extraction à chaud de gaz porteurs et permet de déterminer rapidement et automatiquement la teneur en hydrogène diffusible dans un large éventail de matrices.

Cet analyseur est équipé d’un haut-fourneau de type Clam Shell à chauffage (et refroidissement) rapide et à chauffage par infrarouge (maximum de 900°C). Le tube en quartz a un diamètre de 30 mm, ce qui permet d’analyser de gros échantillons (par exemples des bandes en tôle d’acier) ainsi que des exemples de soudures conformes aux normes ISO 3690 et AWS A4.3. Ce haut-fourneau à infrarouge est polyvalent et permet également d’exploiter des programmes de température et divers possibilités de montée en température dans le but d’évaluer des informations portant sur différentes formes d’hydrogène retenu.

Le logiciel analytique intuitif du G4 PHOENIX permet d’obtenir une interface claire pour l’utilisateur. Différentes tâches portant sur les activités de travail confiées à l’utilisateur dont les mesures, la programmation de la méthode, le calibrage et l’évaluation des données sont clairement réparties sur différentes vues.

G8 GALILEO

Le G8 GALILEO ONH est un instrument haut de gamme conçu pour la détermination rapide et automatique de l’oxygène, de l’azote et de l’hydrogène dans les matériaux solides. Cet analyseur est basé sur le principe de la fusion au gaz inerte (IGF), qui implique la fusion de l’échantillon dans un creuset en graphite à haute température.

Le principe de l’analyse par fusion de gaz (GFA) est également couramment appelé extraction par fusion (ME) car la composition totale en oxygène, en azote et en hydrogène est extraite par la fusion de l’échantillon. Combiné à un four chauffé par infrarouge externe, le G8 GALILEO peut mesurer teneur en hydrogène de nombreux échantillons, par exemple, dans les soudures selon les normes ISO 3690 et AWS4 4.3 ainsi que dans les aciers à haute résistance.

Le G8 GALILEO, analyseur de fusion à gaz inerte, est disponible avec des installations pour analyser les trois éléments O, N et H, en tant qu’analyseur double pour deux éléments et en tant qu’analyseur à élément unique pour l’oxygène, l’azote ou l’hydrogène.

Le logiciel d’analyse intuitif du G8 GALILEO affiche une interface utilisateur claire. Les différentes tâches du flux de travail de l’utilisateur, telles que la mesure, la saisie des paramètres d’analyse, l’évaluation statistique et l’étalonnage de l’analyseur, sont clairement divisées en quatre vues principales.